Le témoignage de Blanche Maupas lors de la sortie du film

Blanche MaupasBlanche Maupas, veuve du soldat Théophile Maupas, fusillé pour l’exemple le 17 mars 1915, s’adresse au Canard enchaîné après avoir lu l’article du Canard du 5 mars 1958 consacré aux Sentiers de la Gloire. Ce dernier, programmé depuis le 21 février aux Cinéma Variétés à Bruxelles et Pathé à Anvers est en effet retiré des écrans dans la capitale belge, après un accueil fort houleux.

Voici in-extenso sa lettre manuscrite de deux pages (forme et syntaxe respectées)

« Le 12-3-58

B. Maupas, 72 rue de M[…….], Avranches, Manche

À Mr l’Administrateur ‘’du Canard enchaîné’’

Je suis une survivante du drame
de Souain : 17 mars 1915. Et j’ai lu avec
l’émotion que vous devinez l’article du
5 mars de Donald Duck – ‘’Un grand film
que les Français n’auront pas le droit de
voir « Les Sentiers de la Gloire »’’[1].

Je voudrais dire à Stanley Kubrick à
R. Treno[2] et à vous-même ma poignante
gratitude qui est allée vers vous
car je suis la veuve de l’instituteur
Maupas, auteur de ‘’Le Fusillé’’ désormais
introuvable[3].

Seule d’abord après l’exécution des 4
Caporaux de Souain puis, bientôt
secondée par une phalange d’élites
au cœur généreux nous avons lutté
pendant plus de vingt ans pour faire
dire légalement : ‘’Réhabilités avec
le franc de dommages-intérêts’’
…/…

A la lecture de vos articles du Canard
du 5, j’ai instantanément formé le
projet : prendre l’avion, arriver à Anvers[4]
où le film a dû paraître et… parler…
cette sombre satisfaction m’a été refusée.
Le temps avec les années, qui n’a jamais
effacé en moi la vision d’un poteau
d’exécution, a fait d’une veuve de fusillé
‘’pour l’exemple’’ un vieillard malade
qui actuellement prend quelque repos
chez des amis dévoués.[5]

Car il en reste encore beaucoup
même de ceux qui se souviennent
et des jeunes aussi ! qui eussent frémi
d’indignation au rappel des horreurs
de guerre et eussent repris plus fermement
que jamais ‘’La paix ! la paix ’’
comment pourrais-je toucher l’auteur
du film ?[6]

Envoyez-moi le ‘’Canard’’ à partir de
la date du 5 mars – Montant de l’abonnement
6 mois par CCP – 1330-14- = 800 F

Gratitude et encouragements

BMaupas »

(Archives du Canard enchaîné)



[1] Le dossier de presse consacré au film par la BIFI (Cinémathèque française) date de façon erronée l’article au 7 mars 1958. Le Canard y consacre un grand article, 4 jours après une brève parue dans le quotidien Le Monde.

[2] Ernest Reynaud, alias R. Tréno, directeur de la publication du journal de 1953 à 1969

[3] Publié en 1934 à la Maison Coopérative du Livre (Paris), l’ouvrage de Blanche Maupas raconte son combat pour la réhabilitation de son mari, d’avil 1915, alors qu’elle contacte la Ligue des Droits de l’Homme, jusqu’au 20 janvier 1934 lorsque la Cour spéciale de justice militaire réhabilité les caporains de Souain : le caporal Théophile Maupas, le caporal Lucien Lechat, le caporal Louis Lefoulon et le caporal  Louis Girard, fusillés pour l’exemple le 17 mars 1915.
Un fac-similé de l’ouvrage a été réimprimé aux Editions Isoète (Cherbourg) en 2002, augmenté d’une préface de Madeleine Réberioux et d’illustrations de Tardi.

[4] Le film est alors diffusé en Belgique, et sa réception fort houleuse, anime des débats dans la presse et dans la vie publique belge. Le film est en effet retiré des écrans dès le 28 février  cf Catherine Lanneau, « Quand la France surveillait les écrans belges : la réception en Belgique des Sentiers de la gloire de Stanley Kubrick », Histoire@Politique, 2/2009 (n° 8), p. 91-91.
URL : http://www.cairn.info/revue-histoire-politique-2009-2-page-91.htm  

[5] Blanche Maupas meurt à l’âge de 78 ans, quatre ans plus tard, vraisemblablement sans avoir vu Les sentiers de la gloire

[6] Je n’ai  pas trouvé trace, dans les archives personnelles de Stanley Kubrick, déposées à Londres, ni dans celles de la Bryna Productions (Wisconsin) de Kirk Douglas, de contact de la part de Blanche Maupas

Publié dans Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pages
Une séance ciné
Les "Actus"
Le dessin animé
Donald à l’assaut du nazisme
Le documentaire
"Prochainement sur cet écran"
L'Entracte
L’entracte : une approche du corps social par l’histoire culturelle
Le long-métrage
L’apport des films de fiction à l’Histoire
Dossiers
Les Actualités cinématographiques
Approche méthodologique d'une source de l'Histoire
Opérer un rigoureux examen critique du matériau
Procéder à plusieurs niveaux de lecture
Interroger le contexte de réception
Discerner les intentions et les contenus
Déceler les procédés filmiques mis en oeuvre
Interroger le contexte de production
Envisager le contexte de distribution et de diffusion
Les actualités filmées dans l’Italie de Mussolini
Les actualités cinématographiques en France de 1939 à 1945
Cinéma et Grande Guerre
Août 1914, une mobilisation "la fleur au fusil" : un mythe relayé par l'image
1917 - La femme française pendant la guerre
Cinéma et 1GM : bibliographie
Cinéma et 1GM : ressources et archives audiovisuelles
Cinéma et 1GM : l’actualité du net, de la radio et de la TV
Cinéma et 1GM : l’actualité de la presse et des revues
Seconde guerre mondiale
La Guerre d'Algérie à l'écran
Entre Histoire et mémoires : quelles représentations cinématographiques de la guerre d'Algérie ?
Guerre d'Algérie, guerre des images, guerre des mémoires
Bibliographie – Ressources documentaires - Filmographie
Les documentaires de propagande dans la guerre d'Algérie
Guerre froide et cinéma : de nouvelles perspectives ?
Proche et Moyen-Orient
Les Eglises face au cinéma
KTOTV, nouveau commissariat aux archives ?
LES SENTIERS DE LA GLOIRE
Le temps de la réception
Le témoignage de Blanche Maupas lors de la sortie du film
Kirk Douglas, "un soit-disant ami de la France" ?
Le temps de la réalisation
Le temps de la production
Films
1917 - La femme française pendant la guerre
1938 - La Marseillaise... quand un film en cache un autre
1940 - Le Dictateur
1957 - Paths of glory (Les sentiers de la gloire)
2010 - Incendies
Evénements
Festivals
"LA GUERRE", Cycle cinéma des 16ème RDV de l'Histoire
Colloques
Lectures
Ouvrages
En classe
Collège
Lycée
1938 - La Marseillaise... quand un film en cache un autre
Histoire des arts
Lycéens au cinéma
Liens
Où trouver des sources ?
Cinéma et 1GM : ressources et archives audiovisuelles
Comment les exploiter ?
Cinéma et 1GM : l’actualité du net, de la radio et de la TV
Cinéma et 1GM : bibliographie
Coups de coeur
Carte blanche
L'auteur
Parcours universitaire et professionnel
Publications et interventions
@
Mentions légales